Me David Raedler

ME David Raedler

Collaborateur

Avocat au barreau
Vice-président du Tribunal de prud’hommes de la Broye et du Nord vaudois
Courriel : raedler[at]hdclegal.ch

Domaines d'expertise

Droit du travail et de la fonction publique
Protection des données et sphère privé
Droit commercial

Langues

Français, anglais, allemand

Après des études aux Universités de Lausanne et Berne, marquées par l’obtention d’un Bachelor (magna cum laude) et d’un Master (summa cum laude) en droit, David Raedler a obtenu son brevet d’avocat en août 2012.

David Raedler s’est ensuite consacré à la rédaction d’une thèse de doctorat à l’Université de Lausanne sur le sujet des enquêtes internes (Internal investigations), en particulier sous l’angle du droit du travail et des rapports noués avec l’autorité. Ayant travaillé comme assistant-diplômé en droit des sociétés et en droit des contrats, David Raedler a fini de rédiger sa thèse aux Etats-Unis à la Harvard Law School, en tant que chercheur-invité au bénéfice d’une bourse du Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS). Il a intégré HDC à son retour, en tant qu’avocat-collaborateur spécialisé en droit du travail, protection des données et droit commercial.

En parallèle à son activité d’avocat, David Raedler siège également en tant que Vice-président du Tribunal de prud’hommes de la Broye et du Nord vaudois. Il est aussi membre actif de plusieurs associations locales et caritatives.

« Révision de la LPD: des sanctions à contre-courant et à contre-raison », co-rédigé avec Sylvain Métille, in Plaidoyer 2/17, pp. 38 ss, 2017.

« Swiss Data Protection Act reform set in motion », co-rédigé avec Sylvain Métille, in Data Protection Leader, Février 2017, pp. 14 ss.

« L’employé comme partie faible dans l’enquête interne », in O. Hari (édit.), Protection de certains groupements de personnes ou de parties faibles versus libéralisme économique : quo vadis ?, Genève – Zurich – Bâle 2016, pp. 345 ss.

« La qualification du bonus pour les très hauts revenus – suite et fin ? », co-rédigé avec Alexandre Richa, in GesKR 4/2015, pp. 561 ss.

« La contestation des décisions en droit de la société anonyme », co-rédigé avec Alexandre Richa, in F.-G. Chabot (édit.), Développements récents en droit commercial III, Lausanne (CEDIDAC) 2014, pp. 1 ss.

« Le caractère accessoire du bonus », commentaire de l’arrêt du Tribunal fédéral 4A_520/2012 du 26 février 2013, co-rédigé avec Alexandre Richa, in GesKR 3/2013, pp. 409 ss.

« Commentaire de l’art. 42a LCart », co-rédigé avec Benoît Merkt in V. Martenet/C. Bovet/P.Tercier (édit.), Commentaire romand Droit de la concurrence, 2ème éd., Genève – Bâle – Zurich 2013.

« Le « bonus » soumis à une condition objective », co-rédigé avec Alexandre Richa, in GesKR 4/2012, pp. 524 ss.

« Tour d’horizon des évolutions juridiques récentes concernant la mobilité douce : analyse de projets pilotes et de solutions », Forum de la mobilité durable, Lausanne, mars 2017.

« Bonus payments under Swiss law: what can you do? », Swiss National Science Foundation (SNSF) Seminar, Boston (USA), janvier 2016.

« Bonus payments under Swiss law: where do we stand? », Visiting Researcher Program, Harvard Law School, Cambridge (USA), septembre 2015.

« Les programmes d’amnistie dans le cadre d’une enquête interne : un moyen d’instruction et de coopération en trompe-l’œil ? », HEC Lausanne (Département de Droit des Affaires et Fiscalité) et Master Droit Economie (MDE), Lausanne, mai 2015.

« L’employé comme partie faible de l’enquête interne », Conférence universitaire de Suisse occidentale (CUSO), Neuchâtel, octobre 2014.